Conseils utiles

Hoquets chez les nouveau-nés: comment résoudre le problème

Pin
Send
Share
Send
Send


Le hoquet est l'apparition d'un son involontaire caractéristique, accompagné d'un léger tremblement de l'abdomen. Les adultes et les enfants sont confrontés à ce problème. Il ne présente aucun danger pour le corps et traverse indépendamment un maximum de 10-15 minutes. Néanmoins, chaque mère au moins une fois s'est posée une question - comment arrêter le hoquet chez un nouveau-né. Les enfants hoquettent plus souvent que les adultes, ils ne peuvent pas faire face à cette maladie seuls, alors les parents sont pressés d'aider leurs enfants à se débarrasser rapidement du «ik-ik» obsessionnel.

Raisons du hoquet

Le plus souvent, une insuffisance respiratoire chez les nourrissons survient pour les raisons suivantes:

  • avaler de grandes quantités d’air pendant l’alimentation,
  • l'utilisation de "nuls",
  • trop manger
  • hypothermie
  • la peur.

En règle générale, le hoquet causé par l'un de ces facteurs disparaît rapidement, ne force pas un enfant à changer de comportement ou d'humeur et ne doit pas effrayer ses parents. Les enfants commencent à faire du hoquet bien avant la naissance. Pendant la grossesse, une femme ressent de temps en temps de légers tremblements rythmiques. Les médecins demandent aux femmes enceintes de ne pas s’inquiéter, ces phénomènes sont considérés comme physiologiques. Après la naissance, le bébé continue à hoqueter de temps en temps, parfois plusieurs fois par jour. À 3 mois, la fréquence de telles manifestations est réduite. Cela est dû au renforcement du système nerveux central et des muscles de la poitrine.

Pendant le hoquet, des processus complexes d’interaction des fibres nerveuses, des muscles et des organes internes se produisent dans le corps humain. Le hoquet provoque une contraction aiguë et convulsive du diaphragme (le diaphragme est le muscle qui sépare le thorax de la cavité abdominale). Dans la plupart des cas, un estomac surchargé et une accumulation d'air dans le tractus gastro-intestinal provoquent un spasme de ce muscle. Un estomac distendu appuie sur le diaphragme, le faisant se contracter, et une fermeture abrupte de la glotte provoque un son caractéristique.

Une attaque de hoquet est une sorte de réaction protectrice du corps à l'apparition d'une grande quantité d'air dans l'estomac. Les contractions caractéristiques du diaphragme aident à éliminer l'air du tractus gastro-intestinal. Une fois que tout l'excès d'air a été éliminé, la contraction cesse. C'est probablement la raison de la cessation indépendante du hoquet sans la participation de facteurs externes. Le processus d'une attaque de hoquet est également associé au système nerveux. Lorsqu'une personne est pressée de manger, dans une position inconfortable pendant une longue période ou subit une vive attaque de peur, le nerf vague passe à travers le diaphragme et provoque donc le hoquet.

Méthodes de hoquet

Comment sauver un nouveau-né du hoquet s'il ne peut pas boire à petites gorgées et ne pas retenir son souffle? La manifestation du hoquet chez les nourrissons nécessite une approche particulière. Donc, ce que vous devez faire:

  1. Assurez-vous que le bébé n'a pas froid. Vous devez toucher ses bras et ses jambes. Si la température dans la pièce est inférieure à 22 degrés, habillez le bébé, couvrez-le avec une couverture ou une couche chaude.
  2. Versez un peu d'eau bouillie dans une bouteille et donnez un verre. Les mouvements de déglutition aident à soulager les spasmes du diaphragme. Si le hoquet est survenu immédiatement après avoir mangé, il n'est pas recommandé de nourrir le nouveau-né à nouveau pour le débarrasser de celui-ci. Très probablement, la ré-alimentation ne fera que renforcer ces manifestations et conduire à trop manger et à la régurgitation.
  3. Établissez un processus d'alimentation. Lorsque la mère nourrit le bébé en le déposant à côté de lui, il avale beaucoup d'air avec du lait. La position peu commode de l'enfant, dans laquelle il doit tourner la tête, provoque le hoquet. S'il n'y a aucune possibilité de refuser de manger tout en étant couché, vous devriez poser le bébé sur votre main et le tourner pendant qu'il se nourrit, en le tenant de l'autre côté derrière le dos. Pour réduire l'ingestion d'excès d'air dans l'estomac, il est préférable de nourrir l'enfant assis, de le tenir sur le bras, en levant légèrement le coude ou en plaçant un oreiller sous le bras.
  4. Après l’alimentation, maintenez périodiquement le nouveau-né debout. Cela l'aidera à évacuer l'excès d'air. Ne pas abuser de cette méthode. Si l'enfant a mangé et qu'il dort, inutile de le déranger: en rêve, l'air s'échappe rarement de la bouche.
  5. Faites attention au choix des biberons pour l’alimentation, des tétines et des "sucettes". Actuellement, les fabricants de ces produits améliorent constamment leur technologie, essayant de faire du lait de biberon ou de sucer un «mannequin» aussi près que possible de l'allaitement. Les systèmes anti-coliques sont utilisés pour réduire l'ingestion d'air. L'allaitement est une nutrition naturelle pour le nouveau-né, ce qui influence favorablement son développement et sa santé. Si, pour une raison quelconque, une telle nutrition est impossible, vous devez opter pour des tétines de haute qualité, sélectionnez-les en fonction de leur âge.
  6. Quand le bébé fait du hoquet, il vaut mieux le prendre dans ses bras, le serrer dans ses bras, le tapoter doucement sur le dos ou le secouer. La chaleur des mains de ma mère et les mouvements méthodiques aideront à calmer la respiration du bébé.
  7. Créez une atmosphère détendue dans la maison. Des bruits, des bruits, des réparations ou des éclairs de lumière soudains peuvent effrayer un nouveau-né, le poussant à reprendre son souffle. Le système nerveux des nourrissons n'a pas encore repris de la force et réagit vivement à tous les stimuli. Il est recommandé de retirer le téléviseur de la pépinière ou de le mettre en sourdine en présence d'un nouveau-né.

Les mesures prises aideront à prévenir et à faire cesser le hoquet obsessionnel. Si aucune des méthodes ci-dessus ne vous aide, et que l'enfant hoquette pendant plus d'une demi-heure, en pleurant, en tournant, en toussant, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin. Toute manifestation d'anxiété chez l'enfant causée par des troubles fonctionnels de son bien-être nécessite une surveillance étroite de spécialistes.

Le plus souvent, le hoquet prolongé est associé à des problèmes neurologiques chez le nouveau-né. Plus tôt le neurologue se familiarise avec un bébé qui a le long hoquet, plus il y a de chances que le rétablissement soit rapide et que les complications soient éliminées. Le hoquet n'est pas une maladie, mais nécessite une attention particulière s'il interfère avec le développement normal du nouveau-né.

Types de hoquet et les raisons de son apparition

Généralement, le hoquet d'un bébé est un processus complètement inoffensif et naturel, qui n'est parfois que le symptôme d'une maladie dangereuse.. Dans ce cas, vous devez vous concentrer sur la durée de l'attaque:

  • Des hoquets occasionnels surviennent inopinément, durent 10 à 15 minutes et disparaissent tout aussi soudainement. Cette espèce ne présente pas de danger, il est possible de s'en débarrasser sans difficulté en utilisant des méthodes traditionnelles.
  • Ils parlent d'une forme longue dans les cas où le phénomène est observé quotidiennement pendant plus d'une semaine. La durée du hoquet est déjà suspecte. Mais si le bébé mange, s'affaiblit, se comporte mal, en plus du hoquet, il a des attaques de vomissements, on peut suspecter la présence d'une pathologie et ne pas reporter la visite au pédiatre pendant longtemps.

Parlons maintenant des raisons qui contribuent au développement d’une attaque et examinons comment se débarrasser du hoquet chez le nourrisson de manière sûre:

  • Souvent, lorsque le nourrisson nourrit son enfant en avalant un excès d’air, son corps essaie automatiquement de l’éliminer - c’est ainsi que se forme le hoquet. Une telle nuisance se produit généralement avec une mauvaise adhérence de la poitrine. Dans la bonne position, la bouche du bébé recouvre complètement l’aréole, ce qui crée un vide complet. Dans le cas où les hoquets apparaissent dans l'artificiel, la raison peut en être que le trou dans le mamelon est trop grand. L'enfant n'a pas le temps d'avaler les portions de lait entrantes, libère le mamelon, tout en absorbant un excès d'air.
  • Le sous-refroidissement peut également causer la pathologie en question.. Des couches mouillées et un bébé hoquet à la suite ne sont pas moins fréquemment observés. Il est nécessaire de changer le bébé, augmenter la température dans la pièce - elle ne devrait pas être inférieure à 18-26ºC.
  • La pathologie peut se développer sur fond de peur - des sons trop forts, des éclairs de lumière ou des contacts soudains sur le bébé de la même manière. Il n’ya qu’une issue: rassurer le bébé.
  • La soif peut également provoquer le hoquet, car en cas de manque d'eau, la couche muqueuse du diaphragme s'assèche et un spasme ultérieur se produit. Dans ce cas, vous devriez boire ou nourrir l'enfant.
  • Parfois, l'état pathologique dure plus de deux heures. Dans le même temps, il n’est pas possible de se débarrasser du hoquet, quelles que soient les mesures prises pour éliminer le problème. Dans ce cas, les enfants sont plus susceptibles d'être affectés par la maladie. Peut-être la présence d'une invasion helminthique, des problèmes de cerveau ou de la moelle épinière, du système digestif. Il est possible que ce soit une complication après une naissance difficile, surtout si une hypoxie fœtale a été observée.

Comment résoudre le problème

[adrotate banner = "4"] Maintenant, parlons de la façon de sauver un nouveau-né du hoquet sans le blesser. Le moyen le plus simple et le plus fiable pour arrêter le hoquet d'un enfant est d'éliminer un facteur provocant:

  • Si ce sont des couches mouillées, elles doivent être remplacées, habillez le bébé avec des vêtements secs.
  • Peut-être que le bébé ne peut pas gonfler indépendamment l'air. C'est pourquoi, il est recommandé de porter le bébé après l'avoir nourri, en lui donnant une position verticale, en le pressant sur lui-même, en tenant la tête. Dans le processus, un léger massage est nécessaire, caressant la miette sur le dos. Cet effet accélère la libération d'air en excès.
  • Le sein peut offrir des seins. Cette méthode calme et en même temps calme la faim et la soif chez l'enfant.
  • Une couche chaude n'est pas seulement un moyen de débarrasser un enfant du hoquet, mais aussi une occasion d'éliminer les coliques. Le tissu doit être repassé et mis des miettes sur le ventre.
  • En guise de traitement, vous pouvez utiliser des bains chauds; lorsque vous mettez le bébé à l'eau, vous devez couvrir le ventre et la poitrine.
  • Vous pouvez donner à votre bébé un verre d'eau tiède et propre provenant d'une bouteille. Cela aidera à soulager les spasmes du diaphragme.
  • Masser l'auricule ou refroidir le lobe d'oreille est également utile, car il suffit pour cela de fixer une cuillère ou une pièce de monnaie pendant plusieurs minutes.


Pour les nourrissons, il existe plusieurs recettes sûres utilisant des remèdes à base de plantes.

Le plus simple est de déposer deux à trois gouttes de bouillon de camomille ou une goutte de jus de citron sous la langue du bébé, cela aidera à éliminer le spasme du diaphragme.

Vous pouvez préparer une décoction de deux manières:

  • Utiliser des sacs en portions. Chacun d'eux doit être versé avec 200 ml d'eau bouillie, infuser le thé à la camomille pendant 10 minutes. La boisson devrait acquérir une couleur dorée.
  • Préparer une collection achetée en pharmacie. Dans 200 ml d’eau bouillante, les fleurs de camomille de pharmacie doivent être brassées pendant 10 minutes, en couvrant le récipient avec un couvercle ou une soucoupe, puis filtrées et refroidies à la température requise.

Un autre remède efficace est l’aneth. Pour sa préparation, il est nécessaire de brasser une petite cuillère de graines d'aneth dans un verre d'eau bouillante, insistez pendant 30 minutes. Ensuite, la perfusion est filtrée et arrosée par le bébé trois fois par jour. Chaque portion ne doit pas dépasser une petite cuillère.

Simple prévention

Il convient de noter qu’il est plus facile de prévenir un problème que de réfléchir à la manière d’arrêter un hoquet plus tard chez un nouveau-né. Des mesures préventives simples aideront à éviter un phénomène désagréable. Vous ne devez pas effrayer l'enfant, le bébé doit être habillé en fonction de la météo, surveillez attentivement l'état des couches et des couches.

Si le hoquet survient à cause de problèmes d’alimentation, vous n'aurez aucun mal à modifier votre approche:

  • Peut-être que le problème est en train de trop manger. La suralimentation d'un bébé provoque non seulement le hoquet, mais aussi les coliques. Il est important de surveiller le comportement de l'enfant: un bébé affamé se concentre complètement sur l'alimentation. Un enfant qui en a marre commence à tourner la tête, à faire preuve de curiosité pour les objets environnants, à réagir aux sons, à changer d’éclairage. Ayant remarqué ce comportement, vous devriez arrêter de vous nourrir - le bébé est probablement en train de "jouer" avec le sein.
  • Souvent, très affamé, le bébé commence à téter rapidement et goulûment en avalant des portions d'air avec du lait. Si le bébé est pressé, vous ne devez pas attendre longtemps. Après une minute de cette alimentation, il doit être interrompu et placé à la verticale pour permettre la sortie de l'air avec le rot. Après cela, l'alimentation est poursuivie.

Mécanisme d'occurrence

Avant de traiter les causes du hoquet, il est conseillé de comprendre la physiologie de son apparition. Chez les bébés des premiers mois de la vie, il s’agit du fait qu’ils ont encore un faible muscle diaphragmatique, celui-ci commence à se contracter du fait du moindre irritant. Dans les miettes excitables, il peut même apparaître à cause d'une lumière vive, du son ou d'un mouvement brusque. Son mécanisme est assez simple: le diaphragme se rétrécit involontairement, tandis que les poumons respirent fort, ce qui s'accompagne d'un son caractéristique et bien connu. Dans ce cas, le bébé peut trembler un peu.

Causes possibles du hoquet

En règle générale, il s'agit d'un processus tout à fait naturel. Ne vous inquiétez pas trop si vous avez le hoquet chez le nouveau-né. Beaucoup de mères sauront vous dire quoi faire, car la plupart d’entre elles ont rencontré ces contractions caractéristiques du diaphragme chez leurs enfants. Tout d’abord, essayez de comprendre ce qui l’a causé. Ainsi, parmi les raisons les plus courantes sont appelées:

- ingurgiter de l'air pendant l'alimentation,

- une grande quantité de nourriture que le bébé mange en même temps,

- un grand trou dans le mamelon sur la bouteille avec le mélange (la miette peut faire un hoquet en raison du fait que pendant le repas commence à s'étouffer avec la nourriture),

- froid ou soif.

Certains disent aussi que le hoquet chez les nouveau-nés après l’alimentation peut être un signe indirect de pneumonie, de diverses infections gastro-intestinales et de problèmes du foie. Mais ne paniquez pas à l'avance. La plupart du temps, cela est dû au fait que l'excès d'air ou de gaziki soulève l'estomac et que celui-ci devient irritant pour le diaphragme. Aucune cause moins commune est le froid. Le nouveau-né contracte les muscles abdominaux, ce qui conduit également au fait que l'estomac commence à exercer une pression sur le diaphragme. Cette réaction au froid indique que le bébé est en train d'apprendre à s'adapter aux conditions environnementales.

Comment traiter les contractions fréquentes du diaphragme?

En entendant les sons caractéristiques du bébé, essayez de l’aider à se débarrasser de son inconfort. Si vous en comprenez la raison, il sera plus facile de comprendre comment aider un nouveau-né atteint de hoquet. Pour éliminer les contractions causées par la suralimentation, vous pouvez le presser verticalement ou le déposer sur le ventre. Si le petit corps de bébé est froid, il s’est peut-être figé. Habillez-le plus chaud ou couvrez-le avec une couverture.

On peut aider un nouveau-né en lui donnant simplement quelques gorgées d’eau ou en l’appliquant sur sa poitrine pendant quelques minutes. Habituellement, les parents expérimentés ne provoquent pas le hoquet chez les nouveau-nés sans crainte, que faire dans ce cas, en règle générale, ils le savent. Après tout, il est peu probable que vous trouviez au moins une mère ou un père qui n’a jamais eu un petit hoquet de bébé.

Prévenir le problème

Souvent, le nouveau-né a le hoquet après avoir mangé parce que, parallèlement à la nutrition, le bébé a avalé l'air. Dans ce cas, il est possible d'empêcher la contraction du muscle diaphragmatique si vous le portez avec une colonne après chaque repas. Cela aidera les bulles de gaz à sortir facilement. Il convient de noter que le plus souvent, les mères qui allaitent activement et avec avidité se plaignent du hoquet. Ces enfants doivent faire une pause pendant les repas, cela aidera à prévenir l’accumulation d’une grande quantité d’air dans l’estomac. Pendant la pause, portez l’enfant dans une colonne. Pour les bébés qui boivent le mélange au biberon, il est important de choisir la bonne sucette. Pour les plus petits, le trou doit être petit, sinon vous ne pourrez pas surmonter le problème de la réduction involontaire du diaphragme.

Les hoquets fréquents chez un nouveau-né nécessitent une attention accrue aux mesures de prévention possibles. Ils se résument à la nécessité d'empêcher l'augmentation de la formation de gaz. Ainsi, parmi les méthodes les plus populaires et les plus efficaces, on appelle la pose fréquente sur le ventre, le massage, l’ajustement nutritionnel pour une mère qui allaite ou la sélection d’un autre mélange pour le bébé artificier.

Que ressent le bébé?

Bien sûr, personne ne peut dire avec certitude si les contractions du diaphragme sont une source de préoccupation pour le bébé. Mais à en juger par le fait que la plupart des miettes sont elles-mêmes assez calmes sur le fait qu’elles ont le hoquet, il n’est alors pas nécessaire de parler d’un malaise grave. Un bébé qui hoquet peut rester immobile, jouer avec des hochets, marcher et sourire. Bien sûr, s’il a froid ou si quelque chose lui fait mal, il commencera certainement à exprimer sa préoccupation. Dans tous les autres cas, les parents n'ont aucune raison de s'inquiéter.

Avec un hoquet physiologique normal, un bébé ne peut être dérangé que par le fait qu'il ne peut pas s'endormir et qu'il est mal à l'aise de manger. À propos, vous ne devriez pas essayer de nourrir le bébé pendant qu'il fait du hoquet.

Dois-je dire au médecin?

Si votre bébé fait du hoquet quelques minutes par jour, vous pouvez en informer le pédiatre local pour apprendre que c'est tout à fait naturel. De plus, le médecin sera en mesure de vous rassurer que les parents ne doivent pas être dérangés par le hoquet court et court chez le nouveau-né. Que faire si cela ne cause pas de gêne au bébé, mais provoque seulement la panique chez les parents, le médecin le dira également. Укрыть, поносить столбиком на ручках и дать водички – что-то из этих приемов обязательно должно помочь.

Но в случаях, когда икота затяжная, необходимо как можно раньше обратиться к педиатру. Некоторые крохи в прямом смысле икают на протяжении суток. У других она может длиться по несколько десятков минут или даже часов. Bien entendu, ces conditions nécessitent une consultation supplémentaire avec un spécialiste.

Pathologies possibles

Si vous vous plaignez auprès du pédiatre au sujet du hoquet fréquent et prolongé, qui ne peut être éliminé, préparez-vous au fait que votre enfant devra subir un examen. Aussi, ne vous taisez pas si vous voyez qu'elle donne au bébé une anxiété visible. Après tout, ce n’est pas un hoquet habituel chez le nouveau-né, il est préférable que le médecin décide.

Une cause possible de cette maladie est des problèmes neurologiques. Dans ce cas, les contractions sont dues aux sons durs, à la lumière vive et même aux nouveaux visages. Dans ce cas, le neurologue devrait examiner le bébé, si nécessaire, une neurosonographie sera effectuée. Si des problèmes sont détectés, ne refusez pas le traitement approprié.

Les maladies de l’estomac, du foie et des intestins sont une autre cause possible. Mais de telles pathologies sont extrêmement rares, même si les ultrasons de la cavité abdominale ne font pas mal. De plus, un cardiologue n’aura pas tort de faire une échographie du coeur. Le hoquet peut être un signe indirect de problèmes avec le muscle principal du corps. On trouve souvent des hoquets, une fenêtre ovale ouverte, des accords supplémentaires ou même un prolapsus de la valve mitrale.

Hoquet et vomissements

Certaines mères disent que le bébé commence à faire du hoquet et ensuite, il crache très abondamment. En même temps, les mères impressionnables commencent à paniquer et à nourrir le bébé qui vient de finir de manger. Il leur semble qu'il n'a plus rien dans l'estomac. Dans ce cas, il est particulièrement important de savoir comment arrêter le hoquet chez le nouveau-né. Mieux encore, essayez de l'empêcher. Bien entendu, les vomissements peuvent indiquer une pathologie du tractus gastro-intestinal, mais ils résultent le plus souvent d'une suralimentation de l'enfant. L'estomac tendu appuie sur le muscle diaphragmatique en raison de sa contraction et la libération de l'excès de nourriture commence. Si c'est la raison, résoudre ce problème est très facile - réduisez la quantité que le bébé boit à la fois. Même avec l'allaitement, cela est possible, il suffit de réduire légèrement le temps d'allaitement.

Y avait-il un problème?

En règle générale, à l'âge de six mois, le hoquet chez les parents cesse de déranger. Que faire quand cela se produit, ils le savent déjà. Mais ce n’est pas la raison principale du manque d’anxiété: à ce stade, chez l’enfant, l’estomac et les intestins sont complètement matures, de sorte que le hoquet apparaît de moins en moins et finit par disparaître complètement. Dans la plupart des cas, toutes les peurs des mères sont vaines.

Néanmoins, si votre miette chaque attaque de hoquet dure plus de 20 minutes, le plus souvent - beaucoup plus longtemps, elle se répète plusieurs fois par jour, et il est impossible de l'arrêter en utilisant les méthodes décrites, il est préférable de parler à un spécialiste. Un examen supplémentaire ne fera pas de mal, mais aidera à identifier les pathologies possibles à un âge précoce ou une maladie au tout début.

Le hoquet est un processus physiologique naturel dans le corps. Apparaît pour diverses raisons. Notre corps réagit de manière similaire aux stimuli externes qui provoquent l'excitation du nerf vague du muscle diaphragmatique.

Méthodes populaires connues qui éliminent l'attaque. Suivez les conseils correctement et vous pourrez arrêter le hoquet.

Comment se débarrasser du hoquet tout de suite

Avant de vous attaquer à un phénomène qui cause une gêne, cherchez-en la raison. Facteurs causant le hoquet chez l'homme:

  • Trop manger, la malnutrition,
  • Nourriture mal mâchée
  • Aliments gras et épicés
  • Intoxication alcoolique,
  • L'hypothermie,
  • Situation stressante

Chez l'adulte, une contraction convulsive du muscle du diaphragme est moins courante que chez l'enfant. Les méthodes conçues pour arrêter le hoquet aident à tout âge.

Pour se débarrasser du hoquet à la maison, il est permis d'utiliser des méthodes folkloriques. Si cela ne vous aide pas, essayez une nouvelle méthode pour atténuer l’attaque. La première personne peut aider à arrêter de hocher un verre d'eau, les deuxièmes exercices de respiration, la troisième activité physique.

Relaxation du diaphragme par la respiration

Les méthodes pour se débarrasser du hoquet chez l'adulte sont simples. La contraction convulsive du muscle du diaphragme peut être calmée par des techniques de respiration. Une respiration profonde, une expiration lente aidera à détendre le corps.

Exercices de respiration de hoquet:

  • Obtenez plein de poumons d'air. Tenez le coffre dans cette position pendant 10 à 20 secondes. Expirez progressivement. Évitez les signes de vertige en retenant votre souffle.
  • Un sac en papier vous aidera à sortir rapidement du hoquet puissant et à attirer votre attention sur une respiration uniforme. Gonflez et soufflez le sac avec votre bouche, cette action soulage les spasmes du muscle diaphragmatique.
  • La frayeur aide à changer le rythme d'inspiration-expiration, à faire face au hoquet. Une bouffée d'air peut étouffer la respiration, distraire une personne d'un long hoquet et aider à la calmer. De façon inattendue, vous devez faire attention. La méthode n'est pas applicable pour les enfants.
  • Parfum Vous pouvez sentir votre parfum préféré, il change votre respiration, concentre l'attention de la personne sur son odeur. Essayez de prendre quelques respirations lentes par la suite.

Changer le rythme respiratoire est un moyen efficace de soulager une attaque. Vous pouvez pratiquer le yoga, la méditation - les méthodes aident à se détendre, à détourner l'attention du hoquet et à mettre de l'ordre dans le rythme de la respiration.

Eau de hoquet

Pendant le hoquet, il est recommandé de «boire» la violation avec de l'eau. L'eau froide élimine les spasmes, apaise - le meilleur moyen de lutter contre le hoquet. L'outil est particulièrement efficace si l'attaque commence après une collation.

L'eau aide à arrêter le hoquet de la naissance. Il est recommandé de le boire en se penchant ou en renversant la tête. Il est permis de se gargariser. Lors du rinçage, veillez à ne pas s'étouffer avec de l'eau. Se gargariser n'est pas recommandé pour les enfants en cas de hoquet.

Contre le hoquet, il est permis d'ajouter une cuillerée de sucre ou de miel à l'eau. Doux attire l'attention, active la glande salivaire. Il est interdit aux nouveau-nés d'offrir de l'eau douce, miel. Cela peut déclencher des réactions allergiques chez le bébé. En règle générale, chez les nourrissons, le phénomène disparaît tout seul.

Un moyen efficace fait maison est de boire une solution de citron. Le goût acidulé vous fait sécréter plus de salive. Vous avalez plus souvent, changez le rythme de la respiration pour pouvoir arrêter l'attaque.

Pour surmonter le hoquet, vous pouvez utiliser des herbes. L'infusion de camomille en pharmacie a un effet calmant sur le système nerveux. Recette: une cuillère à café de fleurs séchées cuites à la vapeur avec de l'eau bouillante. Laisser infuser quelques minutes. Cool légèrement, filtrer. Les enfants se voient proposer une perfusion de camomille après trois mois s’il n’ya pas de réaction allergique.

Exercices physiques

Vous pouvez essayer de ralentir le rythme respiratoire en vous accroupissant. Prenez une profonde respiration et accroupissez-vous, tout en expirant, revenez à la position de départ. Répétez 5-10 fois. Une personne se concentre sur les exercices, la respiration, le muscle diaphragmatique se calme.

L'exercice peut être effectué si une personne se sent bien. Avec des vertiges, des crampes abdominales, thoraciques, ces méthodes ne sont pas recommandées.

Pour surmonter le hoquet, un changement de position du muscle diaphragmatique aide. Tendez les bras, levez la tête après les mains. Répétez plusieurs fois. Donc, vous étirez la poitrine, changez la position du diaphragme. Il est permis de charger.

Essayez de vous asseoir sur vos genoux et appuyez votre poitrine contre le sol. Essayez de respirer uniformément, en inspirant lentement et en expirant, si possible pas de hoquet. Restez dans cette position pendant 2 minutes.

Comment arrêter le hoquet alcoolique

Une intoxication alcoolique provoque une crise de contraction du muscle diaphragmatique. Pour que le hoquet passe, un adulte doit nettoyer l'estomac des produits de pourriture de l'alcool éthylique. Pour ce faire, il est permis de faire vomir, prendre des préparations absorbantes. Plus tard, si le hoquet ne s’arrête pas, essayez les méthodes suivantes:

  • Mettez un morceau de glace sur votre langue, maintenez-le jusqu'à ce qu'il fonde.
  • Manger une cuillère à café de sucre. Il est recommandé de verser du sucre cristallisé sur la langue et de le dissoudre, un remède populaire qui aide à lutter contre le hoquet.
  • Aide avec le hoquet a un citron, une orange. Vous pouvez mettre une tranche de citron sur la langue. Le goût acide provoque une salivation accrue, aide à combattre le hoquet.
  • Essayez d'exercer à partir d'un long hoquet. Si des vertiges sont observés après une intoxication à l'alcool, l'exercice est interdit.
  • Mâchez lentement une tranche de pain rassis.

Pour éviter un phénomène désagréable, il est recommandé d'éliminer la cause des contractions convulsives du diaphragme. Il est recommandé de cesser de boire avec un hoquet débilitant après une intoxication alcoolique.

Méthodes d'élimination du hoquet chez les enfants

Les enfants sont caractérisés par un phénomène désagréable causé par une alimentation excessive, une hypothermie, une pénétration d'air dans l'estomac. Moins communément observé est un symptôme qui est apparu sur une base nerveuse.

  • Pour vaincre le hoquet, offrez simplement à votre enfant un verre d'eau bouillie. Boire est recommandé à petites gorgées. Ne pas trop manger, nourriture sèche. Apprenez à votre enfant à manger lentement.
  • Le phénomène résultant de l'hypothermie est éliminé en réchauffant le bébé. Vérifiez périodiquement les bras et les jambes du bébé. Si les membres sont froids, l’enfant est gelé. Mettez des chaussettes chaudes, enveloppez-vous dans un plaid, offrez une tasse de thé.
  • Les petits enfants sont faciles à distraire. Attirez l'attention de l'enfant sur un jouet intéressant, attirez le jeu et l'attaque passera. Vous pouvez sortir au grand air et rattraper son retard.

Chez les nouveau-nés, le hoquet au cours des trois premiers mois de la vie est un phénomène physiologique naturel. La digestion s'adapte aux nouvelles conditions de vie. Divers facteurs externes peuvent exciter le nerf vague du muscle diaphragmatique. Nourriture, conditions de température à l'intérieur et à l'extérieur, bruits forts, étrangers, lumière intense - causent le hoquet chez les nourrissons. Si l'enfant reste longtemps sans eau, la soif provoque une contraction convulsive du muscle diaphragmatique.

Le hoquet chez les nourrissons ne sont pas nocifs pour la santé, ils se transmettent d'eux-mêmes dans les 10 à 15 minutes. Pour aider le bébé à arrêter l'attaque, il est nécessaire d'éliminer les facteurs irritants. Quitter un endroit encombré, si possible éliminer le bruit. Calmez le bébé, donnez-lui un coffre, une bouteille d'eau (mélange).

Pour prévenir un symptôme chez les enfants à la maison sera obtenue de la manière décrite:

  • Assurez-vous que l'enfant ne mange pas trop,
  • Bonne nutrition, observer la routine quotidienne,
  • Habiller l'enfant en fonction de la météo,
  • Maintenir la température dans la maison, en particulier pour les nouveau-nés.

Faites attention si une attaque de contraction convulsive du muscle diaphragmatique est observée pendant plus de 20 minutes, elle est répétée souvent, sans raison apparente. Un symptôme similaire peut indiquer un problème de santé. Montrez l'enfant au pédiatre, trouvez la raison, commencez le traitement recommandé. Si la température augmente, consultez immédiatement un médecin. Très probablement, le processus inflammatoire dans le corps a commencé. Il est possible de guérir le symptôme en éliminant la source de la maladie.

La prévention

Prévenir le hoquet, c'est adhérer à un régime. Si la raison est excessive, passez suffisamment de temps pour le déjeuner, surveillez le régime alimentaire. Évitez l'ivresse.

Pour les adultes et les enfants, les mêmes règles de prévention. Si vous sentez que vous êtes gelé, habillez-vous plus chaud, buvez du thé chaud. Le hoquet est un phénomène désagréable, surtout s’ils sont pris au travail. Des méthodes rapides pour se débarrasser du symptôme aideront à éliminer le trouble.

Vous pouvez échapper au hoquet à la maison. Si le hoquet est torturé, essayez les méthodes ci-dessus pour interrompre les contractions convulsives du diaphragme.

Si le hoquet ne s'arrête pas, dure une journée, rien n'y fait, il est recommandé d'aller à l'hôpital. Des hoquets constants, une détérioration du bien-être, un malaise à l’estomac, des douleurs à la poitrine sont possibles. Un examen médical aidera à établir la source d'un hoquet puissant et à guérir la maladie. Clinique, le bon traitement vous évitera un long hoquet.

Les jeunes parents sont régulièrement hantés par les craintes pour la santé du nouveau-né. Les mères responsables surveillent attentivement les selles du bébé, la température de son corps. Le hoquet après l’alimentation cause souvent de l’anxiété chez les parents inexpérimentés. Leur désir de découvrir la cause du processus et ses conséquences est pleinement justifié.

Trop manger

Le plus souvent, la suralimentation est la cause du phénomène chez les nourrissons allaités. Le bébé utilise une grande quantité de lait. La nourriture élargit l'estomac. L'organe digestif exerce une pression sur le diaphragme. Le bébé crache et hoquette. Le réflexe ne se produit pas une fois, mais après chaque repas, si le volume de lait dépasse la norme.

Pour les artisans, le processus et la quantité de nutrition peuvent être contrôlés. En observant la norme établie pour le nouveau-né, la mère préviendra le phénomène.

Facteurs provoquant la suralimentation:

  • Manger dans les temps. Le bébé veut manger avant l'heure du repas. Au cours de l'étape suivante, le bébé avalera avidement le mélange ou le lait, remplissant rapidement l'estomac.
  • Une grande quantité de lait maternel chez la mère. L'abondance de lait de tête, qui produit souvent une forte pression, aide à saturer le nouveau-né avant que le bébé n'atteigne un lait en bonne santé.

Premiers secours

Le hoquet n'est pas une maladie ou un signe de pathologie. C'est un phénomène temporaire qui se produit chez les nouveau-nés et qui s'arrête après quelques minutes sans intervention parentale. Si la contraction du diaphragme est incommode, effraie le nouveau-né ou empêche le bébé de s'endormir, des mesures peuvent être prises.

La réduction réflexe du diaphragme après avoir mangé ne constitue pas une menace pour la santé des enfants et indique rarement une pathologie, mais provoque parfois une gêne chez les nouveau-nés et leurs parents. Lorsqu'un symptôme survient, les jeunes parents savent rarement quoi faire. Si l'enfant commence à hocher après avoir été nourri, il est recommandé de prendre le bébé dans ses bras, ce qui donne au corps une position verticale. La position de la colonne permettra au bébé de faire sauter l'excès de nourriture et d'air.

Un léger massage dans la région de la clavicule aidera à éliminer le réflexe. Si le symptôme persiste, il est recommandé de donner du thé au fenouil chaud ou de l'eau bouillie.

Un bébé qui est allaité au sein peut ressentir un hoquet puissant - elle est supposée s'assurer que le mélange convient. Les ballonnements, les flatulences et les coliques aideront à éliminer les médicaments spéciaux destinés aux nouveau-nés. Espumisan, Sub-simplex - médicaments autorisés dès les premiers jours de la vie.

Le phénomène ne nécessite pas de traitement. Si ce qui se passe effraie le nouveau-né, provoque une gêne ou perturbe le sommeil, vous pouvez prendre les mesures suivantes:

  • Donner un liquide chaud, attacher à la poitrine.
  • Placez une serviette chaude sur le ventre des miettes.
  • Le parent peut tenir le bébé en position verticale jusqu'à ce qu'un rot ait lieu.

Les gaz aident à éliminer les gaz. Des caresses circulaires dans le sens des aiguilles d'une montre aideront à calmer les spasmes. Le thé de graines d'aneth, thé à la camomille éliminer la formation de gaz. Si les méthodes ne vous aident pas, vous aurez peut-être besoin d'un tube de ventilation pour le nouveau-né.

Quand voir un docteur

Si la réduction du diaphragme se produit de manière constante après avoir mangé et dure plus d'une heure, le bébé pleure et est agité - vous devez consulter un médecin. Seul un médecin peut déterminer la cause du réflexe. Les maladies graves provoquent rarement un symptôme chez le nourrisson, mais elles ne doivent pas être complètement exclues. Pathologie du foie, maladie pulmonaire, altération de la fonction de la moelle épinière et du cerveau - peut entraîner une réduction du diaphragme après avoir mangé et à tout moment.

Le pédiatre, après avoir écouté les parents, dirigera l'enfant vers une échographie des organes internes. Une échographie aidera à identifier la pathologie des organes du tractus gastro-intestinal du bébé.

Si le cerveau ou la moelle épinière ne fonctionne pas correctement, un neurologue sera nécessaire.

Que conseille le Dr. Komarovsky

Le célèbre docteur Komarovsky pense que le hoquet chez le nourrisson est normal et que des soins médicaux sont nécessaires si le hoquet dure plus de trois heures chez le nourrisson et qu'il existe en outre des douleurs abdominales. Le pédiatre est convaincu que l'hypothermie est rarement la cause du hoquet, mais plutôt d'une adaptation à la température ambiante.

Pour remédier à ce problème, le pédiatre recommande de boire un verre d'eau au bébé, de normaliser le niveau d'humidité dans la pièce ou de faire une promenade avec lui.

Méthode 1 sur 4: Le hoquet pendant l'alimentation

Par exemple, si le bébé hoquette avec de la nourriture, vous n'avez pas besoin de continuer à manger, mais levez-le verticalement et appuyez dessus contre votre estomac. Peut-être que l’enfant avalait de l’air quand il mangeait trop, et après avoir trop excité, il se sentirait mieux.

Puisqu'il est très difficile d'arrêter le hoquet chez le bébé après avoir mangé et que vous devez attendre que le lait digère dans son ventricule, les parents ne peuvent que le tenir debout. En position couchée, un estomac débordant appuie sur le diaphragme, et le hoquet peut durer longtemps.

Méthode 2 sur 2: Hiccups de l'hypothermie

Il existe plusieurs moyens de sauver un enfant du hoquet, qui a débuté par une hypothermie légère. Tout d'abord, vous devez réchauffer le bébé en vous habillant chaudement, en vous couvrant d'une couverture ou en vous collant simplement à vous-même. Même si l'heure du repas n'est pas encore venue, vous pouvez donner au bébé un sein ou un mélange de lait chaud - cela le réchauffera rapidement.

Avec le hoquet, le bébé n'a pas besoin de paniquer et de penser qu'il est gravement malade: dans la plupart des cas, il s'agit simplement d'une réaction d'un petit organisme aux irritants. Спокойствие и уверенность родителей передаются детям, а нервозность матери может спровоцировать беспокойство малыша.

Девочки привет! Сегодня я расскажу вам, как же мне удалось прийти в форму, похудеть на 20 килограммов, и, наконец, избавиться от жутких комплексов полных людей. J'espère que vous trouverez ces informations utiles!

Voulez-vous être le premier à lire notre documentation? Abonnez-vous à notre chaîne de télégrammes

Pin
Send
Share
Send
Send