Conseils utiles

Traitement et prévention de l'apparition d'un abcès avec des remèdes populaires à la maison

Pin
Send
Share
Send
Send


La cause de l’abcès est une microflore pyogène, qui pénètre dans le corps du patient par l’atteinte des muqueuses ou de la peau, ou qui est introduite dans le sang par un autre foyer principal de l’inflammation (voie hématogène).

L'agent en cause dans la plupart des cas est une flore microbienne mixte dans laquelle prédominent les staphylocoques et les streptocoques en combinaison avec différents types de bâtonnets, par exemple E. coli. Ces dernières années, le rôle des anaérobies (Clostridia et bactéroïdes), ainsi que l'association de microorganismes anaérobies et aérobies dans le développement des abcès, a considérablement augmenté.

Il arrive parfois que le pus obtenu en ouvrant l'abcès lors d'un semis sur un milieu nutritif traditionnel ne provoque pas de croissance de la microflore. Cela suggère que dans ces cas, la maladie est causée par des agents pathogènes non caractéristiques, qui ne peuvent pas être détectés par les méthodes de diagnostic conventionnelles. Cela explique dans une certaine mesure les cas d'abcès au cours atypique.

Les abcès peuvent survenir en tant que maladie indépendante, mais ils constituent le plus souvent une complication de toute autre pathologie. Par exemple, la pneumonie peut être compliquée par un abcès pulmonaire et une amygdalite purulente - par un abcès paratonsaire.

Avec le développement de l'inflammation purulente, le système de protection du corps cherche à le localiser, ce qui conduit à la formation d'une capsule limitante.

Formes de la maladie

En fonction du lieu:

  • abcès sous-phrénique,
  • pharyngé
  • paratonsaire,
  • périglottal,
  • les tissus mous
  • poumon
  • cerveau
  • prostate
  • parodontal
  • les intestins
  • pancréas
  • scrotum
  • Espace Douglas
  • appendiculaire
  • foie et sous-hépatique, etc.

Les abcès des tissus sous-cutanés aboutissent généralement à une guérison complète.

Selon les caractéristiques de l'évolution clinique, on distingue les formes d'abcès suivantes:

  1. Chaud ou épicé. Il s'accompagne d'une réaction inflammatoire locale prononcée, ainsi que d'une violation de l'état général.
  2. Froid Il diffère de l'abcès habituel par l'absence de signes généraux et locaux du processus inflammatoire (fièvre, rougeur, douleur). Cette forme de la maladie est caractéristique de certains stades d'actinomycose et de tuberculose ostéoarticulaire.
  3. Ciré. La formation d'un site d'accumulation de pus n'entraîne pas le développement d'une réaction inflammatoire aiguë. La formation d'un abcès se produit sur une longue période (jusqu'à plusieurs mois). Il se développe dans le contexte de la forme articulaire-articulaire de la tuberculose.

Symptômes d'un abcès

Le tableau clinique de la maladie est déterminé par de nombreux facteurs et, surtout, par la localisation du processus purulent, la cause de l'abcès, sa taille, son stade de formation.

Les symptômes d'un abcès localisé dans les tissus mous superficiels sont:

  • gonflement
  • rougeur
  • douleur aiguë
  • augmentation de la température locale et, dans certains cas, de la température globale,
  • fonction altérée
  • fluctuation.

Les abcès de la cavité abdominale se manifestent par les symptômes suivants:

  • fièvre intermittente (intermittente) avec une courbe de température houleuse, c'est-à-dire sujette à des fluctuations importantes au cours de la journée,
  • frissons sévères
  • tachycardie
  • maux de tête, douleurs musculaires et articulaires,
  • manque d'appétit
  • faiblesse grave
  • nausées et vomissements
  • évacuation retardée des gaz et des selles,
  • tension musculaire de la paroi abdominale.

Avec la localisation de l'abcès dans la région sous-phrénique des patients, un essoufflement, une toux, une douleur dans le haut de l'abdomen, aggravant au moment de l'inhalation et irradiant vers l'omoplate et l'épaule, peuvent perturber.

Avec les abcès pelviens, il se produit une irritation réflexe du rectum et de la vessie, qui s'accompagne de l'apparition d'un ténesme (faux désir de déféquer), d'une diarrhée et de mictions fréquentes.

Les abcès rétropéritonéaux sont accompagnés de douleurs dans le bas du dos, dont l'intensité augmente avec la flexion des jambes dans les articulations de la hanche.

Les symptômes d'un abcès cérébral sont similaires à ceux de toute autre formation volumétrique (kystes, tumeurs, hématomes) et peuvent varier dans une très large gamme, allant d'un mal de tête mineur à de graves symptômes cérébraux.

Un abcès pulmonaire se caractérise par une augmentation significative de la température corporelle, accompagnée de frissons sévères. Les patients se plaignent de douleurs à la poitrine, aggravées par une respiration profonde, de l'essoufflement et d'une toux sèche. Après avoir ouvert l'abcès dans la bronche, une forte toux survient avec un écoulement abondant des expectorations, après quoi l'état du patient commence à s'améliorer rapidement.

Les abcès de l'oropharynx (pharynx, paratonaire, périopharyngé) se développent dans la plupart des cas en tant que complication d'une amygdalite purulente. Les symptômes suivants en sont caractéristiques:

  • douleur intense aux dents ou à l'oreille
  • sensation de corps étranger dans la gorge,
  • spasmes musculaires qui empêche l'ouverture de la bouche,
  • douleur et gonflement des ganglions lymphatiques régionaux,
  • fièvre
  • l'insomnie
  • faiblesse
  • voix nasale
  • l'apparition d'une odeur putréfiante désagréable de la bouche.

Diagnostic d'abcès

Les abcès des tissus mous situés superficiellement ne posent pas de difficultés de diagnostic. Avec un emplacement plus profond, il peut être nécessaire d'effectuer une échographie et / ou une ponction diagnostique. Le matériel obtenu lors de la ponction est soumis à un examen bactériologique, ce qui permet d'identifier l'agent responsable de la maladie et de déterminer sa sensibilité aux antibiotiques.

Les abcès de l'oropharynx sont détectés lors de l'examen oto-rhino-laryngologique.

Les abcès peuvent survenir en tant que maladie indépendante, mais ils constituent le plus souvent une complication de toute autre pathologie. Par exemple, la pneumonie peut être compliquée par un abcès pulmonaire et une amygdalite purulente - par un abcès paratonsaire.

Le diagnostic des abcès du cerveau, de la cavité abdominale et des poumons est beaucoup plus compliqué. Dans ce cas, un examen instrumental est effectué, qui peut inclure:

  • Échographie de la cavité abdominale et du bassin,
  • résonance magnétique ou tomodensitométrie,
  • radiographie.

Dans un test sanguin général pour toute localisation de l'abcès, on trouve des signes caractéristiques d'un processus inflammatoire aigu (augmentation du nombre de leucocytes, modification de la formule leucocytaire à gauche, augmentation de la RSE).

Traitement de l'abcès

Dans la phase initiale du développement de l'abcès des tissus mous superficiels, la thérapie anti-inflammatoire est prescrite. Après maturation de l'abcès, il est ouvert, généralement en ambulatoire. L'hospitalisation n'est indiquée que dans l'état général grave du patient, le caractère anaérobie du processus infectieux.

Il est recommandé d'utiliser la pommade Ilon comme adjuvant dans le traitement, ainsi que dans la prévention des complications des abcès de graisse sous-cutanée. La pommade doit être appliquée sur la zone touchée sous un pansement ou un patch de gaze stérile. Selon le degré de suppuration, le pansement doit être changé une ou deux fois par jour. La durée du traitement dépend de la gravité du processus inflammatoire mais, en moyenne, pour obtenir un résultat satisfaisant, vous devez appliquer la pommade pendant au moins cinq jours. L'onguent Ilon K est vendu en pharmacie.

Le traitement de l'abcès du poumon commence par la nomination d'antibiotiques à large spectre. Après avoir reçu l'antibiotique, l'antibiothérapie est ajustée en fonction de la sensibilité de l'agent pathogène. En présence d'indications, afin d'améliorer la sortie du contenu purulent, un lavage broncho-alvéolaire est effectué. L'inefficacité du traitement conservateur d'un abcès est une indication pour une intervention chirurgicale - résection (ablation) de la région affectée du poumon.

Le traitement des abcès cérébraux est chirurgical dans la plupart des cas, car ils peuvent entraîner une luxation du cerveau et entraîner la mort. Une contre-indication à la suppression des abcès est leur localisation dans des structures profondes et vitales (noyaux sous-corticaux, tronc cérébral, tubercule visuel). Dans ce cas, ils ont recours à une ponction de la cavité de l'abcès, à une élimination du contenu purulent par une méthode d'aspiration, suivie d'un lavage de la cavité avec une solution antiseptique. Si plusieurs lavages sont nécessaires, le cathéter par lequel il est passé est laissé dans la cavité pendant un moment.

Avec les abcès cérébraux, le pronostic est toujours très grave, une issue fatale est observée dans 10% des cas et 50% des patients développent une invalidité permanente.

Les abcès de la cavité abdominale sont enlevés chirurgicalement.

Conséquences possibles et complications

Les abcès avec un traitement intempestif peuvent entraîner de graves complications:

  • névrite
  • ostéomyélite
  • phlegmon
  • fusion purulente de la paroi des vaisseaux sanguins avec apparition de saignements mettant la vie en danger,
  • méningite purulente,
  • empyème de la plèvre,
  • péritonite
  • la septicémie.

Le pronostic dépend de la localisation de l'abcès, de la rapidité et de l'adéquation du traitement. Les abcès des tissus sous-cutanés aboutissent généralement à une guérison complète. Avec les abcès cérébraux, le pronostic est toujours très grave, une issue fatale est observée dans 10% des cas et 50% des patients développent une invalidité permanente.

La prévention

La prévention du développement des abcès vise à empêcher la pénétration de la microflore pyogène pathogène dans le corps du patient et comprend les mesures suivantes:

  • respect scrupuleux de l'asepsie et des antiseptiques lors des interventions médicales, accompagné de lésions cutanées,
  • traitement chirurgical primaire rapide des plaies,
  • réhabilitation active des foyers d'infection chronique,
  • augmenter les défenses du corps.

Les principaux symptômes d'un abcès:

  • douleur intense au site de suppuration,
  • un nœud dur douloureux avec une rougeur (hyperémie) autour de celui-ci, enflé et chaud au toucher, et la formation ultérieure d'une capsule purulente au centre (avec la forme externe de la maladie),
  • augmentation de la température corporelle (dans des cas particulièrement graves, jusqu'à 41 ° C),
  • manque d'appétit, faiblesse générale, léthargie, perte de capacité de travail, maux de tête, transpiration excessive et autres signes d'intoxication générale du corps,
  • avec un test sanguin, on note une augmentation du niveau de leucocytes et une diminution de l'hémoglobine,
  • inconfort physique grave, irritation, dépression.

Complications possibles

L'abcès formé a un résultat différent:

  • une percée externe survient le plus souvent avec une mastite, un abcès du tissu sous-cutané, un abcès musculaire,
  • libération spontanée de pus dans des cavités fermées, par exemple dans les régions articulaire, pleurale, abdominale,
  • une percée dans la cavité des organes en communication avec l'environnement extérieur: gros et petits intestins, estomac, bronches, vessie, utérus.

La capsule libérée après la libération de pus diminue en taille et est marquée. Mais si la vidange de la cavité du pus n'est pas terminée, l'abcès peut alors se transformer en une forme chronique, en particulier une fistule à guérison longue.

La libération de l'abcès du pus dans les cavités fermées provoque l'apparition de processus purulents qui accompagnent les maladies les plus graves: péritonite, méningite, pleurésie, arthrite, péricardite, stomatite, etc., se déroulant de manière difficile et douloureuse.

Une intoxication sanguine mortelle est observée en cas de chirurgie prématurée ou de son absence. Pour éviter les complications, dès les premiers signes d’un processus inflammatoire, vous devriez consulter un chirurgien qui diagnostiquera la maladie et vous prescrira un traitement adéquat.

Pommade à la Propolis

Il est utilisé en externe pour les plaies à long terme ne cicatrisant pas et pour le traitement des abcès. Pour 100 grammes d’huile végétale faite maison, de graisse non salée ou de vaseline, 10 grammes de propolis purifiée sont nécessaires. On fait bouillir l'huile dans une poche émaillée, on refroidit à une température d'environ 50 ° C, on ajoute de la propolis et on mijote au bain-marie à une température de 75 ° C à 80 ° C pendant au moins 8 à 9 minutes en mélangeant constamment le mélange. La composition chaude est filtrée sur une étamine, transférée dans un récipient en verre pour stockage et utilisée pour lubrifier les ulcères.

Teinture alcoolique de sophora japonaise

Hachez les fruits de la plante (séchés) dans un moulin à café ou dans un mortier, versez une cuillère à soupe de poudre de 0,3 l de vodka de haute qualité dans une bouteille en verre sombre, fermez le bouchon de liège, insérez dans un endroit à l’ombre à la température ambiante pendant 10 jours (agitez périodiquement la composition), filtrez à travers plusieurs couches de bandage et appliquez comme lotions pour abcès, fistule, phlegmon.

Teinture de bourgeons de bouleau

Les lotions avec une solution diluée de teinture à l'eau bouillie pure à 1: 1 aident à soigner les plaies et les abcès à long terme ne guérissant pas. Remplissez un pot d'un demi-litre avec des têtes de bouleau, versez de la vodka, couvrez d'un couvercle (polyéthylène), placez-le à l'ombre pendant trois jours, filtrez et versez-le dans une bouteille de verre sombre bien fermée.

Oignons

Pour accélérer la maturation de l'abcès, vous pouvez utiliser la bouillie d'oignons et de lait, ou d'oignons cuits. Ils se superposent à l'abcès.

Le pronostic pour traiter un abcès avec un accès opportun à un médecin et en suivant toutes les procédures prescrites est généralement favorable. Par conséquent, surveillez votre santé et évitez les plus infimes manifestations de la maladie.

Causes d'occurrence

Un abcès est une réaction de défense d'un organisme contre une infection. Notre immunité crée une capsule qui enferme l'inflammation purulente à un endroit et ne lui permet pas de se propager plus loin dans les zones saines de la peau.

Les causes peuvent inclure:

  • Violation de l'intégrité de la peau (coupures, égratignures, fractures ouvertes, brûlures).
  • Infections antérieures (pneumonie, tuberculose).
  • Instruments médicaux non stériles.
  • Mauvaise injection (injection).
  • Maladies chroniques (dermatite, eczéma, pharyngite).
  • Diabète sucré.

Il est à noter que abcèsEst une maladie infectieuse complexe. Il se présente sous une forme aiguë, avec douleur intense et fièvre. Cela peut se produire n'importe où sur le corps humain. Mais les inflammations purulentes sur le visage et la tête sont particulièrement dangereuses.

L'infection peut être reconnue par les symptômes externes caractéristiques:

  • Rougeur de la zone touchée.
  • Augmentation de la température jusqu'à 39 - 40 ° С
  • Tumeur
  • Faiblesse générale.
  • Douleur dans la zone enflammée.
  • Diminution de l'appétit.

La maladie donne au patient une gêne, une douleur aiguë. Par conséquent, une attention médicale immédiate est requise.

Les médecins distinguent plusieurs types d'inflammation purulente (abcès) et distinguent selon les endroits:

  • Infection des tissus mous. Il se caractérise par un œdème, une inflammation purulente et une douleur au cours de l'évolution.
  • Vue de Paratonsillar (près d'amande). C'est une inflammation de la fibre qui entoure les amygdales palatines.
  • Pulmonaire. Pneumonie non spécifique.
  • Postinjection. Inflammation limitée des tissus mous après les injections.
  • Infection cérébrale. L'accumulation de liquide purulent dans le crâne due au développement d'une infection (staphylocoque, streptocoque, toxoplasme, E. coli, bactéries anaérobies).

Partout où un abcès se forme, il nécessite un traitement et une chirurgie immédiats.

Description de la maladie

Les pathologies ont tendance à se développer indépendamment ou à se former dans le contexte de blessures, de pneumonie ou d’être une complication de l’angine de poitrine.

L’accumulation excessive d’exsudats conduit successivement à l’injection sur les parois de la capsule, à la rupture et à la libération du pus.

Les microorganismes pyogéniques, à travers le foyer, pénètrent dans le lymphatique et le sang, ce qui peut à l’avenir causer une septicémie, la fonte du vaisseau sanguin, sous l’influence du pus.

Le développement du processus dépend de l'état des fonctions de barrière du corps. Afin de renforcer la protection et d'empêcher la propagation du pus, une capsule est formée dans le foyer, empêchant la microflore pathogène de pénétrer de manière intensive dans les tissus sains.

Types de microorganismes

Parmi la variété de micro-organismes existants, il convient de considérer les types les plus populaires dans la pratique des chirurgiens:

    Staphylococcus aureus - Staphylococcus aureus est déterminé dans 30% des cas au moment de la suppuration. Avec la culture bactérienne, une culture pure est observée, sans impuretés de la microflore associée.

Il est assez difficile de choisir des antibiotiques nocifs pour Staphylococcus aureus avec un abcès des tissus mous, car les souches ne répondent pas toujours au médicament.

Lorsqu'un foyer pathologique est formé, une zone limitée est remplie de pus et s'accompagne d'un processus inflammatoire de fibres lâches. Ce phénomène peut être observé dans les cas suivants:

  • dans les cavités de la plaie hermétiquement scellées,
  • dans les plaies de ponction
  • en approfondissant d'une blessure par balle,
  • sur le site de l'hématome, la formation de lymphoextravasate,
  • dans les zones d'écrasement des tissus,
  • à la suite de la formation de métastases à partir d'autres foyers d'infection,
  • après injection sous-cutanée d'essence de térébenthine, de kérosène et d'hydrate de chloral.

Les schémas thérapeutiques peuvent être efficaces pour déterminer la cause exacte qui a déclenché les signes d'un abcès.

Symptômes à la localisation de l'abcès (tableau)

EmplacementSignes de l'abcès
Abcès du poumonToux avec expectorations purulentes, douleurs thoraciques, insuffisance respiratoire
Abcès de la gorgeCause la douleur lors de la déglutition, peut provoquer une suffocation, avec un abcès paratonsillar, pharyngé, une complication nécessite une attention médicale urgente, car le résultat peut être fatal
Pieds d'abcèsAbcès superficiel des tissus mous, facilement diagnostiqué par des signes extérieurs (douleur, rougeur, température locale, symptôme de fluctuation), avec une mise au point profonde - le patient se plaint de faiblesse, de faiblesse, de mal de tête, de frissons et d'une température élevée 39+
Abcès du foieHyperthermie jusqu'à 38 ans et plus, douleurs sous les côtes du côté droit, hépatomégalie, tremblements musculaires, ascite, manque d'appétit, jaunisse, "chair de poule"
Abcès des fessesSi un abcès se développe dans la région de la fesse après une injection:
  • douleur au site d'injection
  • hyperémie, œdème tissulaire,
  • accumulation d'infiltrat,
  • la formation d'une cavité avec du pus,
  • les fistules.
Abcès dentaireDouleur lancinante et intense, sensibilité des dents à la température, odeur fétide et putride, hyperthermie, ganglions lymphatiques enflés, plaies, ulcères des gencives
Bartholin AbcèsUn signe caractéristique est une néoplasie volumétrique sur les lèvres, une augmentation des ganglions inguinaux, une douleur, une hyperplasie muqueuse, un œdème.
Abcès cérébralCéphalées sévères, forte pression intracrânienne, nausées, vomissements, au stade avancé, des idées délirantes et des hallucinations peuvent se développer
Abcès du reinHyperthermie jusqu’à + 40, frissons, douleur dans le bas du dos, perte de force, nausée, miction douloureuse, perte de poids, transpiration abondante
Abcès abdominalAu début de la maladie, le patient présente des symptômes généraux, des signes supplémentaires d’empoisonnement, des nausées, des vomissements, une obstruction paralytique, des douleurs dans le foyer, une densité, une tension péritonéale
Abcès de l'amygdaleDouleur aiguë unilatérale lors de la déglutition, irradiation de la douleur dans l'oreille, fièvre jusqu'à 38 ans et plus, perte de force, troubles du sommeil, ganglions lymphatiques enflés, hypersalivation, souffle putride
Abcès de la hancheLe pus peut s'accumuler sans manifestations locales et générales et un tel phénomène est caractéristique de certaines phases de la tuberculose ostéoarticulaire, de l'actinomycose, des fistules pouvant se former avec un écoulement minuscule de pus.
Abcès gingival

Types d'abcès

Les néoplasmes purulents sont bénins - ils contiennent du pus épais. Dans les études de laboratoire, de grands volumes de lymphocytes sont détectés dans la structure du contenu.

Les microorganismes sont presque absents du contenu de la capsule. Lors du diagnostic d'une lésion maligne, le pus comprend un grand nombre de micro-organismes.

Par localisation

Avant de prescrire un traitement, le médecin détermine l’emplacement de la zone touchée. Par emplacement, les formations purulentes classent les abcès suivants:

  • tissus mous - recouvre les muscles et les tissus adipeux,
  • Bezolda est un abcès profondément localisé dans les muscles du cou,
  • cerveau de la tête
  • pulmonaire
  • pelvien
  • bactérienne, amibienne ou hépatique,
  • complication aiguë de l'appendicite ou d'un abcès appendiculaire,
  • pharyngé
  • foyer purulent entre les anses de l'intestin et le péritoine,
  • complication de l'amygdalite - paratonsillar,
  • dommages à la fibre autour de la membrane de la moelle épinière - abcès épidural de la colonne vertébrale.

Selon les caractéristiques du cours clinique

L'évolution clinique de la maladie n'est pas sans ambiguïté, car elle est affectée par la cause, la localisation, les caractéristiques individuelles du patient et la présence de pathologies concomitantes. En conséquence, les différences suivantes sont observées:

  1. Abcès froids - apparaissent lorsque le bacille de Koch ou le champignon actinomycose est introduit. Une caractéristique du cours est le développement lent et l'absence complète de signes d'inflammation.
  2. Subphrenic - une capsule purulente sous le diaphragme, résultant d’une intervention chirurgicale (abcès postopératoire), de blessures.
  3. L'abcès est une accumulation de pus en quantité limitée. Avec ce cours, l'inflammation aiguë n'est pas observée.
  4. Chaud - donne une température locale élevée en raison de l'activité vitale des bactéries pyogènes dans la peau, le sang et la lymphe. Après avoir ouvert l'abcès, la douleur est éliminée et la température revient à la normale.

Seul un médecin peut établir un diagnostic et prescrire des schémas thérapeutiques.

Généralement, un tel problème est éliminé par une intervention chirurgicale.

Retrait d'abcès

L'abcès formé nécessite une intervention chirurgicale.

En fonction de la complexité du cas, vous pouvez supprimer l'abcès à l'aide de méthodes ouvertes et fermées:

  1. Open - élimine l'exsudat de la source, après avoir effectué une dissection large. Pour drainer le liquide, un tube de drainage est installé et les pansements sont changés tous les jours.
  2. Opération fermée - une petite encoche pour éliminer le pus. Après élimination du néoplasme, un tube de drainage est inséré dans le trou formé. Le site de l'opération est lavé avec des désinfectants, un bandage est appliqué.

Un abcès ouvert après une chirurgie nécessite le respect de la stérilité, des traitements périodiques avec des médicaments antibactériens.

Maturation rapide d'un abcès

Pour la maturation précoce des abcès, l’expérience populaire recommande les moyens suivants:

  1. Patch d'oignon.
    Prendre 2 parties d'oignons cuits et 1 partie de savon râpé. Mélangez bien les ingrédients. Préparer un patch avec le mélange et appliquer sur un point sensible. Changez le patch plusieurs fois par jour. Aide à la maturation rapide et au nettoyage des abcès.

Traitement des abcès à la maison

  1. Pommade à la propolis.
    Un morceau de propolis de la taille d'une noix est placé dans le congélateur du réfrigérateur et, lorsqu'il se solidifie, il est écrasé.
    Ensuite, 200 g de beurre fondu sont fondus et de la propolis y est ajoutée. Sous agitation, réchauffer au bain-marie pendant environ 30 minutes - jusqu'à dissolution complète de la propolis. Le mélange est refroidi et filtré.
    La pommade ainsi obtenue est étalée sur un pansement et appliquée sur un point atteint d'un abcès, bandé. Le pansement est changé 2 à 3 fois par jour. Après quelques heures, la douleur disparaît.
    Ils sont traités jusqu'à la récupération. Parfois, 2 à 3 jours de traitement suffisent si la maladie n’est pas déclenchée.

Compresses thérapeutiques

  1. Compresses de sel.
    Un pansement en lin ou en coton (dans les cas extrêmes, de la gaze) imbibé de solution de sel bouillie (pour 1 litre d'eau, 100 g de sel de table) et plié en 4 couches (et de la gaze en 8 couches) est appliqué sur les points douloureux la nuit. jusqu'à guérison complète.

Cette méthode est efficace dans le traitement des abcès, félon, furoncles non ouverts.

Des complications

Un appel urgent d'aide à un établissement médical aux prises avec un abcès purulent, le non-respect des recommandations du médecin, une violation des doses, peuvent provoquer l'apparition de complications. L'infection par l'inaction progresse, se propage et s'accompagne d'une bactériémie.

Il faut comprendre qu'une capsule volumétrique et purulente peut éclater spontanément à la fois vers l'extérieur et dans les cavités et les tissus adjacents, provoquant un saignement arrozif.

Si le drainage est mal effectué ou si le temps est perdu, l'infection passe à une forme généralisée et l'inflammation se transforme en une évolution chronique de la pathologie.

Une maladie négligée conduit à un dysfonctionnement des organes vitaux, à l'anorexie, à l'épuisement, à la dégradation des tissus.

Conclusion

Les abcès purulents sont une condition dangereuse à ne pas négliger, car l'activité de microbes pyogènes est irréversible. Si le système immunitaire est affaibli et que l'opération n'aide pas, les symptômes sont plus agressifs, le médecin vous prescrit des antibiotiques, un traitement symptomatique et un traitement de désintoxication.

«Chlorure de sodium» (solution saline hypertonique)

Médicament physiothérapeutique. Pour traiter une plaie, utilisez une solution à 0,9% pouvant être préparée à la maison.

Ingrédients

  1. Sel de mouture moyenne - 9 gr.
  2. L'eau est chaude - 1 litre.

Comment faire cuire: Versez le sel dans de l'eau tiède, mélangez jusqu'à dissolution complète des cristaux. Vous devriez obtenir un liquide salé et trouble.

Comment utiliser: Traiter la zone touchée avec la solution 2 à 3 fois par jour avant d'appliquer les pommades. Utiliser jusqu'à récupération complète et cicatrisation de la plaie.

Résultat: Il attire des liquides purulents en lui-même et des microbes pathogènes (staphylocoques, streptocoques). Favorise la guérison rapide des plaies.

Plante bactéricide pouvant détruire l'agent causal de la maladie (Staphylococcus aureus). Pour obtenir un effet maximal, utilisez correctement la plante.

Comment utiliser: Rincer la feuille d'aloès, la couper en deux (le long de la feuille). Attacher à la zone touchée. Fixer avec un pansement. Pour augmenter l'effet antibactérien, une goutte d'iode peut être ajoutée à la feuille découpée. Changer de feuille toutes les 2 à 3 heures. Utilisez jusqu'à guérison complète.

Résultat: Détruit les bactéries, tire le pus d'une plaie. Accélère le processus de régénération (guérison) de la peau.

Racine de raifort

Un des puissants antibiotiques naturels. Il est utilisé pour traiter les plaies purulentes. Manipuler les plaies purulentes avec de la teinture de raifort, préparer des solutions de rinçage.

Ingrédients

  1. Racine de raifort moulue - 1 c. une cuillère
  2. Eau - 200 ml.

Comment faire cuire: Verser la racine avec de l'eau bouillie chaude. Insister dans un thermos pour pas plus d'une heure.

Comment utiliser: Traiter la plaie 3 fois par jour. Effectuez la procédure pendant 14 jours jusqu'à ce que la plaie guérisse complètement.

Résultat: Favorise la guérison rapide de la zone infectée, tue les microbes pathogènes (staphylocoque, streptocoque).

Q & A

Quelles sont les complications d'un abcès?

Un traitement inopportun peut entraîner des complications telles qu'une lymphadénite (lésion inflammatoire des ganglions lymphatiques), un empoisonnement du sang, des abcès métastatiques (qui surviennent le plus souvent à l'œil).

Un abcès peut-il être traité sans chirurgie?

Non, un abcès se réfère à des maladies infectieuses purulentes. Par conséquent, une autopsie chirurgicale est nécessaire.

Que faire avec un abcès répété?

Réussissez un examen complet, faites un test sanguin général, si nécessaire, semez à rebours (pus au laboratoire). Allongez-vous à l'hôpital pour une deuxième intervention chirurgicale.

Comment distinguer un abcès d'une tumeur?

Par des signes externes, un abcès ressemble à une tumeur et peut se développer à partir d'une tumeur. Mais son contenu est purulent. La maladie est accompagnée de douleur, fièvre, détérioration générale.

Pourquoi une infection purulente se produit-elle?

Diminution de l'immunité, apparition de blessures, coupures, brûlures, instruments médicaux non stériles, injection de mauvaise qualité (injection) sont à l'origine de l'abcès. Les globules blancs se précipitent vers les lieux d'accumulation de micro-organismes pathogènes (pathogènes). Ayant exercé des fonctions de protection, ils meurent, formant une capsule purulente autour de bactéries nocives.

Pin
Send
Share
Send
Send