Conseils utiles

Comment augmenter l'efficacité de la mémorisation des cartes flash

Pin
Send
Share
Send
Send


Une carte mémoire est un outil très efficace pour développer la mémoire et stocker des informations. L'imagerie et la visualisation, la possibilité de voir l'ensemble de la "photo" dans son ensemble permettent à une personne de se rappeler rapidement, puis de se rappeler des informations reçues.

La pratique montre que plus vous utilisez cette méthode pour mémoriser, plus l'information est mémorisée rapidement et efficacement.

Tony Busan, auteur des livres "Quick Reading Textbook", "Super Memory" propose de tirer des cartes mémoire le plus souvent possible. Pour ce faire, il conseille de porter un cahier et un crayon pour pouvoir faire des croquis à tout moment.

Une version très intéressante de la carte mémoire est donnée dans le livre «Un petit livre sur la grande mémoire». Vous pouvez donc en dire autant à la personne sur laquelle ce livre a été écrit - Shereshevsky a déposé sa carte mémoire le long du parcours, dans les rues de sa ville. De même, mais plus simplement et de manière compacte, la réception de la salle romaine fonctionne.

Dans ce cas, l’utilisation d’indices «réels» sous la forme d’une pièce ou de rues familières vous permet d’activer cette imagination, comme si vous imaginiez une fiction dans une réalité.

Cet effet peut s'expliquer par le fait que le cerveau humain a besoin d'une norme à partir de laquelle il se base et conduit à la pièce ou à d'autres repères spatiaux familiers permettant de le faire.

L'idée d'une carte ne réside pas seulement dans la structuration, mais aussi dans la manière dont nous la structurons. Il existe de nombreuses autres techniques de structuration dans le but de rappeler quelque chose, par exemple la technique de Giordano, le système de salle romain, etc.

L'idée d'une carte s'inscrit également dans une combinaison rationnelle de structure et de ce que l'on appelle «sa propre stratégie de mémoire». On en parle peu dans le livre de Tony Buchan. Ce n’est pas seulement lorsque nous structurons mais traduisons également les informations dans la langue de notre mémoire que la quantité d’informations acquises augmente plusieurs fois.

Et probablement, à mon avis, vous devez vous fixer un objectif avant de commencer à dresser une carte, répondez à la question suivante: pourquoi établissons-nous réellement cette carte, quel est son objectif?

MindMap ou Intelligence Cards est une méthode puissante pour structurer et analyser des informations, ce qui peut augmenter considérablement l’efficacité de la réflexion, la capacité d’auto-éducation et le degré de mémorisation.

L'auteur de la méthodologie des cartes à puce est le célèbre psychologue et chercheur en réflexion Tony Busan. Sur la base des résultats de la recherche, Tony Busan a développé une technique grâce à laquelle même les perdants deviennent d'excellents étudiants!

Le secret de l’efficacité des cartes de renseignement réside dans le fait que, lors de leur construction, nous structurons l’information de la même manière qu’elle se «fixe» dans notre tête.

Le terme carte mentale peut être traduit par carte mentale, mais il est également traduit par carte de la pensée.

Ces cartes peuvent être dessinées à la main, sous forme d'organigrammes, à l'aide de programmes spéciaux ou par l'intermédiaire d'éditeurs graphiques. Il existe de nombreuses options, mais l’essence en est une. Un mot est pris pour la base et les branches s'étendent de part en part avec des ajouts sémantiques, des associations et d'autres concepts qui, d'une manière ou d'une autre, se rapportent au concept principal. Vous pouvez ici faire une analogie avec les infographies, conçues pour fournir des informations plus clairement et plus facilement, mais les cartes de renseignement sont tout autre chose. Et la principale différence sera ici la méthode de construction.

Sections:Lecture rapide - comment lire plus vite | Formations en ligne sur la lecture rapide. Un cours pas à pas pour maîtriser les techniques de lecture rapide Parler des mots et augmenter la vitesse de lecture | Angle de vue - la capacité d'apprendre à lire en zigzag | Concentration - Bruit parasite invalidant Amplificateurs médicaux - Comment augmenter la capacité de concentration du cerveau | Mémorisation - comment lire, mémoriser et ne pas oublier | Cours de lecture rapide - Extraits de la théorie. La chose la plus nécessaire pour former | Articles d'amélioration personnelle | Livres et programmes à télécharger | Langue étrangère - formation en langues étrangères | Développement de la mémoire | Taper avec dix doigts | Amélioration médicale du cerveau | À propos

entraînement et exercices pour le développement de la mémoire visuelle

Il n'y a rien de compliqué ou d'inhabituel dans ce processus d'entraînement et d'exercices.

Tout commence par des choses simples et passe progressivement à des exercices plus complexes.

Le temps que vous allez consacrer au développement de la mémoire visuelle devrait également être augmenté progressivement. Dites d'une minute (par exercice) pendant la première semaine à cinq minutes à la fin du mois.

Même avec un désir fort et la détermination de s'engager dans le développement de la mémoire visuelle afin de commencer à gagner des cartes le plus rapidement possible, cela ne vaut pas la peine de forcer des événements immédiatement. Un grand nombre d'heures de cours ou de tâches volumineuses que vous pourrez définir vous donneront très probablement un résultat négatif et n'accéléreront pas le processus de développement d'une telle capacité. mémoire visuelle. La fatigue, l'attention distraite et même complètement fatiguée vont apparaître.

Dans les exercices de ce type (auto-entraînement), la règle du triangle doit être suivie. Plus vous montez rapidement au sommet, moins le résultat obtenu est stable.

Et inversement, plus vous passez de temps à atteindre votre objectif (dans notre cas, la réponse à la question comment gagner des cartesen utilisant la mémoire visuelle) la base plus solide que vous posez. Et votre capacité développée (mémoire visuelle) sera beaucoup plus stable.

Vous aurez besoin d'un jeu de 36 cartes.

Nous déposons quatre cartes devant nous. Dans la plupart des jeux de cartes, quatre personnes jouent des tours (pour un couple ou chacune pour soi), de sorte qu'un tour consiste en quatre cartes. Dans cet exercice, nous ne nous souviendrons que du costume (choisissez-en un).

L'application pratique est telle que jeux de cartes contiennent généralement une couleur d’atout, et parfois des informations sur les cartes qui ne sont pas encore jouées et qui sont entre les mains de vos adversaires peuvent être très utiles.

Le temps requis pour mémoriser les cartes à jouer devra être déterminé par chacun pour soi en fonction de ses capacités.

Supposons que vous puissiez commencer avec dix secondes pour chaque tour conditionnel (quatre cartes).

Tâche dans cet exercice sur développement de la mémoire visuelle simple. Rappelez-vous lequel des neuf tours conditionnels rencontrés par les cartes de votre choix et combien étaient dans chaque tour.

Le but et l'essence de l'exercice sont les mêmes que dans le premier cas. Il faut se souvenir de la couleur des cartes à jouer au lieu d’une seule couleur. Par exemple, tambourin et vers ou gourdins et bêches.

Rappelez-vous la perte de cartes bouclées en costume rouge et la perte de cartes à jouer de dix et moins en costume noir. Il est possible et nécessaire de changer les costumes sélectionnés.

Par exemple: le troisième tour est le roi des coeurs, le valet de diamants, huit massues, six piques.

Par conséquent, deux et deux cartes.

Rappelez-vous chaque carte, peu importe sa valeur ou sa couleur.

Au stade initial (environ deux semaines), vous pouvez appeler les cartes piochées immédiatement après les avoir retournées. Lorsque vous vous sentez en confiance, vous pouvez diviser en groupes de trois astuces et appeler - (lire, ne pas oublier) à tour de rôle pour chacune des trois astuces inversées. À la fin du premier mois, soumis à un exercice constant sur développement de la mémoire visuelle vous pouvez mémoriser toutes les (3 x 9) trente-six cartes à jouer. Après un mois d’exercices, lorsque le résultat est déjà assez évident, vous pouvez vous réjouir du fond du cœur, mais il est très important de ne pas s’arrêter là.

1. Ajoutez deux autres cartes aux exercices (6 x 6 = 36).

2. Réduisez le temps de mémorisation des cartes à cinq secondes.

3. Nous utilisons un jeu de 52 cartes à jouer.

Et enfin, un petit conseil pour vous aider. N'essayez pas de garder à l'esprit l'image de la carte entière (bien que cela puisse être plus facile). Habituez-vous à fixer votre attention sur le coin de la carte, où il n'y a que de la valeur et du costume. Cette habitude vous soulagera lorsque vous jouez avec le jeu de cartes de quelqu'un d'autre.

Quelques lettres supplémentaires pour motiver le développement de la mémoire visuelle

Pendant six mois d'exercices quotidiens, vous pouvez mémoriser toutes les cartes du jeu complet (52 cartes). Prouvé dans la pratique. Les cartes retirées se présenteront devant vos yeux comme une table de multiplication. Et puis calcul de la stratégie dans n'importe quel jeu de cartes indépendamment de ses règles deviendra simple à la honte)).

Pin
Send
Share
Send
Send